Des grains de sable photographiés en 3D révèlent leur richesse

Le spécialiste de la photographie microscopique, Gary Greenberg, a partagé une série de photographies étonnantes de grains de sable grossis 300 fois.

Photographe et cinéaste, Gary Greenberg a par la suite obtenu un doctorat dans la recherche biomédicale à Londres. Au cours des années 1990, il a inventé et développé des microscopes optiques tridimensionnels haute définition pour lesquels il a obtenu 18 brevets américains.





À travers cette nouvelle série de clichés, intitulée A grain of sand, il a voulu démontrer que chaque grain de sable était unique et variait en fonction de la composition des plages. « Le sable est le reflet de la biologie et de la géologie d'une région », commente le chercheur.

Les grains de sable photographiés proviennent du monde entier : Bermudes, Hawaï, la côte est des États-Unis, l'Asie. On repère sur les clichés des morceaux de minéraux, de lave, des fragments biologiques comme des épines d'oursin et du corail... Preuve que la composition du sable varie en fonction de la température, de l’environnement marin, de la composition des roches alentour ainsi que de la composition minérale et organique du vivant.



8 vues
  • Wix Facebook page
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now